Voyager seul ou avec une agence ou l'incroyable voyage de Tit'tete et raumalin

Publié le par daddy

  Afin de vous faire une idée lisez donc les quelques pages qui suivent....
L’incroyable voyage de Tit’tete et Raumalin*.
Bien qu’ils travaillent tous les deux dans la même tour à la défense, Tit’tete au 2 eme étage Raumalin au 20 eme, ces jeunes gens ne se connaissent pas. Pourtant ils se croisent souvent tant au restaurant inter entreprise qu'à la cafétéria.
Dans 4 mois, ils seront tous deux en congés, et, projettent de se rendre au Vietnam.
Et c’est ainsi que commence cette incroyable histoire*.
Tit’tete a pris sa décision et le soir même il a sauté sur le net, ou il a acheté son billet d ‘avion. Son voyage durera une quinzaine d’heures, et il a payé 796.00 €
Raumalin lui à tout son temps, il a lu plusieurs posts, c’est plein de combine tout ça, c’est sur, il aura d’excellents tarifs quand il le voudra….
Finalement, son voyage durera 23 heures et il l’aura payé 924.00 €
Tit’tete a imprimé une demande de visa trouvée sur le net, dans quelques temps, il se rendra au consulat à Paris et fera établir son visa.
Raumalin a lu partout qu’il pouvait faire des économies en prenant son visa à l’arrivée à Hanoi….
 Finalement son visa lui a coûté 60 $. A l’aéroport il a fait la queue pendant 1h05. Puis juste au moment ou il a reçu ses tampons, un 747 est arrivé déversant son flot de passagers au contrôle douanier et Raumalin a repris la file d’attente pour trois quart d’heure.
Tit’tete se pose la question agence ou pas ? Il s’est procuré le Rd. et le Lp., puis il a consulté quelques posts, et très vite il a pris sa décision, « je vais contacter une agence à Hanoi » trois semaines c’est trop court pour risquer de dilapider tout mon temps. Tit’tete a établi son itinéraire, puis il à sélectionné une catégorie d’hôtel, il a aussi décidé d’utiliser tel ou tel moyen de transport. Enfin il a envoyé ce cahier des charges par Email à différentes agences d’Hanoi. Il ne lui reste plus qu’à attendre les réponses. Il prendra sa décision des réceptions.
Raumalin lui, a parcouru les forums et ce qu’il en a retenu c’est : « prend pas d’agence, débrouille toi tout seul, au VN. tu ne risques pas de te perdre etc… » C’est donc décidé, Raumalin ira tout seul au VN. et là bas il se débrouillera tout seul.
A son arrivé Tit’tete est passé à la douane comme une fleur, il a pris le temps de se procurer quelques dongs puis à la sortie après avoir récupéré ses bagages, il a pris place dans la voiture que lui avait envoyé l’agence.
Alors que Raumalin faisait toujours la queue pour acheter son visa pas cher, Tit’tete lui, avait déjà pris sa douche et dégustait un cocktail d’accueil au bar de son hôtel.
Raumalin enfin sortis de l’aéroport à eu bien du mal à trouver un véhicule, le voila tout de même installé dans un taxi pour aller ou ??? ben y sait pas trop Raumalin …
Par chance le chauffeur de taxi à une cousine dont le frère de la belle sœur tient un superbe hôtel en centre ville. Ah les relations, y’a que ça de vrai !... Quelle aubaine pour Raumalin. Seulement voila à l’arrivée, totale déconvenue. Et c’est trop tard, Raumalin se sent fatigué il va passer la nuit ici et il avisera demain.
 Et quelle nuit, Raumalin n’a pas pu fermer l’œil, pas de clim et impossible d’ouvrir la fenêtre qui donne sur la rue très bruyante. Apres une bonne douche d’eau froide (l’eau chaude est en supplément). Raumalin se met en quête d’un p’tit déj car il ne sont pas servis à son l’hôtel. Puis il part à la recherche d’une nouvelle chambre, qu’il finit d’ailleurs par trouver grâce à l’aide d’un Français rencontré par hasard au détour d’une ruelle.
 Plus tard il faudra retourner régler la chambre de la veille, récupérer ses bagages et emménager dans le nouvel hôtel. Raumalin avait bien lu qu’il fallait tenter de négocier mais il n’a vraisemblablement pas encore l’habitude et depuis son arrivée que de temps perdu, et beaucoup de dépenses inutiles.
Tit’tete a passé une nuit calme et réparatrice, il déguste a présent un excellent petit déjeuner a son hôtel puis a 8h.00 un guide de l’agence passera le prendre et ils commenceront ensemble la découverte de Hanoi. Hier après midi il a profité du temps libre pour prendre un premier contact avec la ville, il s’est aussi rendu à l’agence ou après un accueil chaleureux on lui a remis ses vouchers, billets de trains et d’avions. Ainsi qu’un numéro de portable ou il peut appeler quand il veut si un problème venait a se poser. On lui a confirmé que ses hôtels étaient tous bien retenus, Tit’tete n’as plus qu’a profiter un max de son séjour au Vietnam.
Et Raumalin ? ben lui, il a passé sa journée a déménager et surtout a rechercher une « bonne » agence, qu’il n’a pas encore trouvé d’ailleurs. Alors il reprendra ses recherches demain matin.
Ca y est il à trouvé la perle rare, il vient d’acheter une virée splendide avec une nuit sur une jonque et alors là pas cher et même moins chère que pas cher. A la tête dépité de notre ami au retour de Ha long, c’est clair y’a quelque chose qui n’a pas collé.
En ce qui concerne Tit’tete, le voyage est sur des rails nous ne nous attarderons pas sur ce que l’on peut dors et déjà appeler une réussite.
Quand à notre ami  Raumalin et bien voyons ou il en est.
Son projet pour les jours a venir ; Lao cai Sa pa et Bac ha, oui mais il faut prendre le train, son hôtel lui propose de s’occuper de ses billets, transferts, et hôtels sur place, et cela  moyennant une « commission » ; un mot qui fait fuir notre aventurier.
Alors de bon matin il s’achemine vers la gare d’Hanoi pour acheter lui-même ses billets. Oui mais les week-ends sont très demandés sur cette destination, et après une heure de queue au guichet,  il apprend que tout est complet. Dépité, il achète ses billets pour le début de la semaine suivante. Du coup c’en est fini du marché de Bac ha qui, lui, ne se déroule que le Dimanche matin.
Tit’tete a passé une bonne nuit dans sa couchette, à son arrivé a Lao cai une voiture l’attendait qui l’a conduit à Sa pa, a cette heure il se trouve dans son hôtel très sympa là haut parmi les rizières en terrasses. Apres de belles balades, il se rendra à Bac ha, passera le week-end sur place puis une dernière matinée superbe dans le fameux marché. Plus tard il fera route vers Lao cai et reprendra le train pour Hanoi.
Pour Raumalin l'arrivée à Lao cai, c'est le parcours du combattant, assailli par les chauffeurs de tous poils qui lui proposent de l'emmener à Sa pa, lui trouver un très bon hôtel, j'en passe et des meilleures. De guerre lasse il embarque dans un minibus qui le baladera d'hôtel en hôtel afin d'y déposer les autres passagers, puis son minibus s'immobilise enfin, c'est là qu'ils ont décidé de le déposer.
Raumalin s'installe dans sa chambre il gardera un souvenir frileux de sa première nuit en montagne, le chauffage était en option et lui n'avait pas trouvé bon d 'y souscrire. Le lendemain tout rentrera dans l'ordre. Les jours suivant, et, jusqu'a son retour à Hanoi, les choses se sont déroulées sans trop d'encombres. 
Avec quelques jours de décalage Tit’tete et Raumalin ont pris le train pour Hué sans soucis pour l’un ni pour l’autre. Si ce n’est qu’a l’arrivée Raumalin a encore perdu une demi journée pour trouver ou se loger.
A Hué Raumalin a entrepris de visiter seul la citadelle. Au bout d’une demi heure ne voyant aucun intérêt a cette visite il a fait demi tour et il est rentré a l’hôtel. C’est le soir en discutant avec d’autres touristes qu’il a appris qu’avec un guide il aurait insisté et découvert alors de véritables merveilles.
Demain matin Raumalin repart en bus pour Da nang ou il a un plan d’enfer pour une chambre superbe et par chère. Encore plusieurs heures de route sans jamais s’arrêter. Puis, après une bonne nuit il se rendra à Hoi an.
 Seulement voilà : Tout au long de son voyage Raumalin n’a jamais pris la moindre précaution du genre ; se laver fréquemment les mains avec du savon, ne pas manger de salade, ne pas toucher aux fruits qui ne s’épluchent pas, ne pas manger de légumes non cuits etc… Et ce qui devait arriver est arrivé, vers quatre heures du matin Raumalin est réveillé par d’horribles douleurs intestinales. En début de matinée, il devra demander à sa logeuse l’intervention d’un médecin. Adieu Hoi an, il va falloir garder la chambre pendant 48h.00.
De son coté, après avoir savouré les journées passées a Hue et Hoi an, Tit’tete a pris l’avion pour Saigon, s’en suit une après midi de repos et demain il partira passer trois jours dans le delta.
Raumalin lui a fini par abandonner tout idée de rallier Saigon autrement qu’en avion. Encore affaibli, il a préféré ce moyen bien moins fatigant. Pour la suite, il a finalement décidé de rechercher une bonne agence à Saigon et terminera son voyage par trois belles journées au bord du Mekong.
Lundi midi - la défense - bar de la cafét…. Tit’tete est tout heureux de raconter le Vietnam à ses collègues et amis, il est devenu incollable, il a envoyé ses photos au labo et dans quelques jours, il pourra les leur montrer. Raumalin avale son café dans son coin, ne vous faites pas de soucis pour sa santé, il se remet lentement. Son voyage ? Bof…
Jean de la Fontaine aurait sans doute ajouté ici : « Il jura mais un peu tard »……….
 
*Nb : L’incroyable voyage de …… n’est que fiction (quoi que…) et bien entendu toute ressemblance avec une personne ou un etc. etc….. Ne serait que pur fruit du hasard, et sans doute un peu, (voir beaucoup), de malchance.
 
 
Sur un forum, j’ai trouvé cette belle conclusion :
« Partir seul c'est aussi intéressant que partir a plusieurs. On ne peut pas dire que ce soit mieux ou moins bien, c est différent. Apres c'est aussi en fonction de la personnalité et des capacités de chacun - si on ne parle que français, si on a besoin d’être encadré etc... Etre libre ça a un prix: le mien c'est que je dépense (je ne le perd pas attention) mon temps dans les recherches d'hôtel et de resto tandis que les autres ont juste a profiter du paysage. Mais ma liberté c'est qu'une fois que j'ai mon paysage, je peux rester avec et récupérer sur mon "investissement temporel "...
En quelques lignes c’est la confirmation me semble-t-il qu’un voyage s’il ne dure que peu de temps, devrait dans la mesure du possible se réaliser avec le concours de gens qui "savent".
Car lorsque le temps vient a manquer…….
 
 
 
 

Publié dans retourner-au-vietnam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal44 07/02/2007 15:18

Bravo  Daddy.............., je reconnais certains commentaires mais chut !!!!! C'est l'histoire de Tit'tete et Raumalin.......
Sans dessein, rien ne mène à rien (Me Yi-King)